L’éducation musicale en Espagne


L’éducation musicale en Espagne a failli fermer ses portes et supprimée des programmes scolaires car avant, les élèves ne s’intéressent pas vraiment au cours de musique. Actuellement, la pratique de cette musique dans les programmes d’éducation musicale en Espagne devient une préoccupation de nouvelle génération de jeunes et a connu une hausse dans cette filière. L’éducation musicale en Espagne devient un curriculum scolaire obligatoire imposé par le gouvernement et que l’EAS recommande fortement l’application hebdomadaire de l’éducation musicale au moins deux heures pour intégrer les jeunes dans l’univers musical.  

Et si l’éducation musicale en Espagne était inexistante ?

education-musicale.jpg

En Espagne, très peu de jeunes s’intéressent vraiment en musique. Même les éducateurs restent perplexes sur la pratique de l’éducation musicale dans les programmes scolaires. Ce phénomène pose problème sur le territoire car la valeur de la culture espagnole est un grand point qu’il faut discuter. Avec l’arrivée de nouvelle génération de musique en Europe, surtout avec la manipulation des technologies, peut être que l’éducation musicale disparaitra des programmes scolaires en Espagne et laisse place aux autres diversités musicales. Ce sera une perte catastrophique qu’il fut y remédier dès à présent.

Comment expliquer ce phénomène ?

phenomene.jpg

Dès leur plus jeune âge, les élèves ont besoin de s’imprégner largement dans une éducation musicale pour le bien être et préserver leur culture. Pour expliquer ce phénomène de désintérêt pour l’éducation musicale, on constate une forte recrudescence de l’arrivée des progrès technologiques comme la musique techno dont les jeunes deviennent fervents de ce type de musique. Le gouvernement ne sensibilise pas autant sur l’utilité de l’éducation musicale et sa valeur dans la société espagnole. Il faut consacrer du temps pour connaitre les besoins des élèves dans une éducation musicale et expliquer la nécessité de pratiquer de la musique à l’école. La négligence au sein de l’éducation est un facteur qui entraîne ce phénomène.